20162015201420132012

Articles de presse 2012



Sud Ouest 23 novembre 2012

Le phare éclairé par la 3D


Un nouveau site Internet permet une visite du phare de Cordouan à travers les âges, avec animations en trois dimensions

lire l'article complet



Magazine Sud Ouest 15 septembre 2012

Cordouan en majesté


Avec ses 68 mètres, ce n'est pas tout à fait le plus haut, mais avec 401 ans d'âge, c'est le plus vieux phare de France ... Et en tout cas le plus prestigieux: « Phare des rois, roi des phares », « Versailles de la mer », il a droit aux plus flatteuses appellations.

lire l'article complet



Sud Ouest 12 septembre 2012

Le phare raconté par son dernier gardien


Jean-Paul Eymond aime tant « son » phare de Cordouan qu'il a voulu partager cette passion avec les dizaines de milliers de visiteurs venus de Royan ou de la Pointe de Grave, les parlementaires, responsables de structures territoriales, artistes, sportifs, vedettes et autres VIP... Aujourd'hui, de cette passion, il a fait un livre.

lire l'article complet



Sud Ouest 29 août 2012

Alain Juppé en visite au phare de Cordouan


Alain Juppé a tenu sa parole. Alors qu'il était ministre des Affaires étrangères, le maire de Bordeaux avait promis de venir visiter le phare de Cordouan après avoir re- mis la médaille de chevalier de l'Ordre national du mérite à Jean-Paul Eymond, l'un des deux derniers gardiens du phare.

lire l'article complet



Journal du Médoc 10 août 2012

Cordouan, phare sdes rois, livre de son secret


Les Maures venant de Cordoue auraient installé un de leurs comptoirs commerciaux sur l'îlot situé à l'entrée de la « rivière de Bourdeaux » et l'auraient pourvu d'un phare pour guider leurs bateaux.

lire l'article complet



Journal du Médoc 10 août 2012

Dedicaces et exposition au phare de Grave


L'Association pour la sauvegarde du phare de Cordouan organisait, samedi 4 août, le vernissage de l'exposition bien nommée « Ph'Art », dans les salles du rez-de-chaussée du phare de Grave. Un édifice caché depuis les voies de circulation de la pointe de Grave et dont il faut chercher les panneaux directionnels pour le rejoindre.

lire l'article complet



Sud Ouest 8 août 2012

Pleins feux sur les phares


Vendredi soir, le Smiddest en partenariat avec l'Association de sauvegarde du phare de Cordouan, mettait le phare de Grave en lumière dans le cadre des animations 2012 « Pleins feux sur l'estuaire ». Samedi, les membres de l'association rallumaient les projecteurs pour une double opération intitulée « Ph'Art » qui regroupait le vernis- sage de l'exposition estivale et des séances de dédicaces de trois auteurs d'ouvrages sur les phares.

lire l'article complet



Sud Ouest 3 août 2012

Deux phares en un sur l'estuaire


Du haut des 108 marches du phare de Grave, au Verdon, la vue est à couper le souffle : le phare de Cordouan, la côte royannaise, l'estuaire, les plages médocaines se dé- ploient à 360°.

lire l'article complet



Journal des Propriétaires du Médoc août/septembre 2012

Les gardiens sont partis, vive les gardiens


Le 29 juin, les gardiens d'Etat ont quitté définitivement le phare de Cordouan pour laisser place à ceux du Smiddest, gestionnaire du site depuis 2070.

lire l'article complet



Journal du Médoc 6 juillet 2012

Les derniers gardiens d’État quittent Cordouan


« Comme un soir de forte tempête, j'ai eu du mal à trouver le sommeil pour ma dernière nuit sur le phare », raconte Jean-Paul Eymond, caressant une dernière fois la pierre avant de quitter définitivement le monument dans le cadre dé ses fonctions de gardien d'État. Après plus de 35 ans de présence sur le « roi des phares» situé sur la parcelle cadastrale n° 1 du Verdon-surmer à l'embouchure du plus grand estuaire d'Europe, ce dernier a fait valoir ses droits à la retraite tout , comme son collègue Serge Andron qu'il a côtoyé sur le phare pendant 33 ans.

lire l'article complet



Sud Ouest 4 juillet 2012

Une dernière visite du phare de Cordouan


« La grande relève », cette expression destinée à rester unique, inscrira à jamais la date du 29 juin 2012 dans l'histoire des phares en général et de celui de Cordouan en particulier. Désormais, le métier de gardien de phare n'existe plus en France. Serge Andron et Jean-Paul Eymond, les deux derniers gardiens du phare de Cordouan, ont symboliquement transmis sa clé à une nouvelle génération de quatre gardiens du Syndicat mixte pour le développement durable de l'estuaire (Smiddest). Quelques mi- nutes historiques partagées par une poignée de privilégiés.

lire l'article complet



Sud Ouest 3 juillet 2012

La relève est arrivée au phare de Cordouan


De nombreux invités avaient fait la traversée vendredi après-midi, venant de Royan ou du Verdon. Débarqués les pieds dans l'eau, pantalons et jupes retroussés, person- nalités, journalistes, photographes et autres ont été accueillis par Jérôme Baron, directeur du Syndicat mixte pour le développement durable de l'estuaire de la Gironde (Smiddest), à la cérémonie officielle organisée pour la relève au phare de Cordouan.

lire l'article complet



Journal du Médoc 29 juin 2012

Il en rêvait depuis l’âge de 19 ans


Il n'attendait que ça. Devenir gardien titulaire sur le phare de Cordouan. Vendredi 29 juin, Christophe Mongolf prendra pour quinze jours la relève avec Dominique Pérez, recruté avant lui par le syndicat mixte pour le développement durable de l'estuaire (Smiddest). Le Smiddest est depuis 2009, et pour une durée de cinq ans, en charge de la gestion du site. Vendredi 29 juin, les deux derniers gardiens employés par les Phares et Balises, c'est-à-dire l'État, mettront pied à terre. l'heure de la retraite a sonné. Et après un suspense insoutenable sur la date de ce départ, les deux vedettes de Cordouan, JeanPaul Eymond et Serge Andron, partent finalement en même temps. Une page se tourne. Et Christophe Mongolf, Verdonnais de 33 ans, est fier d'entrer dans le grand livre de Cordouan.

lire l'article complet



Le Monde 29 juin 2012

Les deux derniers gardiens de phare regagnent la terre ferme


Jean-Paul Eymond et Serge Andron ont remis, vendredi 29 juin, la clef de Cordouan, le plus ancien phare du pays, après trente-cinq ans de bons et loyaux services. Avec leur départ à la retraite, la profession de gardien de phare d'Etat s'éteint.

lire l'article complet



Sud Ouest 10 mai 2012

Ils veillent plus que jamais sur Cordouan


Le président de l'Association de sauvegarde du phare de Cordouan, Jean-Marie Calbet, a souhaité dédier l'assemblée générale à Bernard Caunésil, cofondateur de l'association, disparu en 2011, l'année anniversaire des 400 ans de l'allumage de Cordouan.

lire l'article complet



Journal du Médoc 4 mai 2012

25.000 visiteurs à Cordouan en 2011


L'Association pour la sauvegarde du phare de Cordouan ne manque ni d'idées, ni d'adhérents (ils sont près de 450), ni de moyens, conséquence d'une gestion saine, ni de bonne humeur et de passion dès qu'il s'agit de débattre du prestigieux édifice. C'était donc, samedi 28 avril, au centre Jean-Parès, l'assemblée générale d'une association en très bonne santé. 340 adhérents sont à jour de leur cotisation et une soixantaine d'entre eux était présents. Le président Jean-Marie Calbet a tout d'abord salué la mémoire de Bernard Caunésil, président d'honneur, qui a tant fait pour notre association et pour lequel je souhaite rendre un hommage appuyé, car sans son dynamisme, l'association n'aurait jamais existé et n'en serait pas là aujourd'hui ». l'année 2011 a été principalement marquée par les célébrations du quatrième centenaire de l'allumage d'un feu sur Cordouan, samedi 11 juin, et par l'acquisition en fin d'année de la vedette « Matelier », dernière vedette en bois à avoir assuré les relèves du phare pendant plus de trente ans. Elle est désormais dans le jardin du musée, va être restaurée et deviënt un atout supplémentaire au pied du phare de Grave. l'assoclation gère, en ef. fet, à la fois le musée du phare de Cordouan et celui des phares et balises. La fréquentation de Cordouan a été excellente avec près de 25.000 visiteurs, et la médiatisation des 400 ans a rejailli sur le musée, qui a passé le cap symbolique des 10.000 visiteurs, en forte hausse (+ 25 %) par rapport à l'année précédente.

lire l'article complet