Salle des Girondins



girondins

Première salle datant de l'exhaussement par Teulère, son nom fait référence aux représentants de la contrée à l’assemblée constituante.

Le sol est en marbre gris et noir. L'escalier longe la paroi en tournant en sens inverse de l'escalier précédent. Comme Teulère devait doubler la hauteur du phare en s'appuyant sur la partie basse existante, et qu’il avait de sérieux doutes sur la capacité des fondations à supporter un poids supérieur, il a dû affronter le défi de ne pas trop augmenter le poids de l'ensemble. Toutes les pierres démontées de l'ancienne lanterne ont été pesées. Ensuite, le nouvel édifice a été conçu de façon révolutionnaire en utilisant l'escalier comme poutre raidisseur de la tour. De plus, la paroi est très fine à la base pour s'élargir progressivement jusqu'à la sous-face de l'escalier. En surface de ce dernier, la paroi est de nouveau fine pour s'élargir à nouveau. Cette conception hardie a remarquablement résisté aux tempêtes et aux assauts de la mer.

On remarquera également, dans cette salle et dans les suivantes, l'intersection de l'escalier avec le plafond, qui donne à ce dernier une forme de cœur tout à fait caractéristique.

En partie supérieure, fixée sur la pierre, une plaque en laiton commémore l'exhaussement de la tour en 1789, Jean Besse aîné étant appareilleur en chef (responsable de la taille des pierres).