Appartement du roi



roi

Sol en marbre blanc et noir. De chaque côté de la porte, deux cheminées, celle de droite servait aux gardiens jusqu'en 1789, celle de gauche est factice. Sur les murs, des consoles avec les bustes d'Augustin Fresnel, inventeur de l'optique à échelons, Beautemps-Beaupré, père de l’hydrographie moderne, Léonce Reynaud et Léon Bourdelles, deux des directeurs du Service des Phares et Balises.
Dans cette pièce, comme dans les suivantes, un trou circulaire, ou occulus, permettait aux gardiens, à partir de 1790, de monter au sommet de la tour, à l'aide d'un palan, les combustibles nécessaires à l'éclairage de la lanterne.
Face à l'entrée, de part et d'autre de l'accès à la terrasse, deux meubles en bois contenaient le pétrole à l'époque ou le phare était doté d'une lampe à vapeur de pétrole, juste avant l'électrification en 1948.
On remarquera, dans le sas d'accès à la terrasse, deux portes surmontées de têtes gravées dans la pierre. Ces têtes ont été restaurées à la même époque, dans les années 50, pourtant celle de gauche est en parfait état et celle de droite est très dégradée. Le vent qui filtrait par la porte disjointe, tournant toujours dans le même sens en raison de la force de Coriolis, a provoqué cette dégradation.